Elie Nahas : L’organisateur libanais des “soirées chaudes” de Kadhafi va-t-il tout dire ?

Un Libanais, accusé d’avoir dirigé un réseau de prostitution de luxe en France, a reçu une offre importante de la part d’une maison d’édition française pour tout révéler sur les soirées “chaudes” qu’il avait organisé pour un des fils de Kadhafi, a rapporté vendredi dernier le site libanais Akhbarlelnasher.

L’homme d’affaire libanais Elie Nahas. Photo via akhbarlelnasher

Elie Nahas, un homme d’affaire libanais en fuite depuis plusieurs mois a révélé vendredi dernier au site libanais Akhbarlelnasher qu’une maison d’édition française l’a contacté et lui a proposé “plus d’un million de dollars” pour publier un livre et “tout dire” sur les soirées chaudes qu’il organisait pour Moatassem Kadhafi, l’un des fils de l’ancien leader libyen Mouammar Kadhafi.

Selon Akhbarlelnasher, la maison d’édition veut “que tout soit dit” sur ces soirées qui avaient été organisées par M. Nahas sur des Yachts et des Hôtels de luxe en France et dans d’autres pays européens, pendant quatre ans d’affilées.

M. Nahas a été condamné le 23 octobre dernier par le tribunal correctionnel de Marseille (Sud de la France), à huit ans de prison pour avoir dirigé un réseau de prostitution de luxe sur la Côte d’Azur, qui fournissait des jeunes femmes à des princes arabes et à un fils défunt de Kadhafi.

Selon le site du quotidien libanais L’Orient Le Jour, M. Nahas dirigeait officiellement une agence de mannequins avec des succursales à Beyrouth, Caracas, Dubaï et New York ; il se disait “l’homme à tout faire de Moatassem Kadhafi”.

Selon d’autres médias libanais, plusieurs “stars libanaises” auraient participé à ces soirées “chaudes” en échange d’énormes sommes d’argent, payées le plus souvent par des princes arabes.

Lire aussi :

Les jeunes libanais manquent de connaissances sur la contraception

Share this!

Subscribe to our RSS feed. Tweet this! StumbleUpon Reddit Digg This! Bookmark on Delicious Share on Facebook

Commentaires

Leave a reply