Qui a inventé le poker ?

L’origine du poker, très populaire au Liban, est toujours sujet à débat, mais l’invention du jeu remonte certainement à plus de deux siècles.

Crédits photo : pokerbonuscodepromotions.com

Ce jeu rappelle le jeu iranien as nas, qui aurait été introduit aux États-Unis par des marins français. Cependant la description de ce jeu persan date de 1890 et est donc postérieure aux premières sources historiques qui font remonter l’origine de ce jeu de relance aux États-Unis au XIXe siècle.

Il est généralement considéré comme apparenté au jeu français du brelan ou à la prime (jeu de cartes), qui connut un grand succès en Italie, en Espagne, en France et en Angleterre aux XVIe siècle et XVIIe siècle.

À la fin du XVIIIe siècle, le principe du blind, utilisé au poker, apparaît dans la bouillotte – jeu dérivé du brelan – sous l’appellation de carré. C’est au cours du milieu du XIXe siècle que se généralise l’emploi du jeu à 52 cartes, et que la couleur est admise comme main.

Le nom du jeu viendrait lui-même de l’allemand pochen (frapper), jeu de cartes qui est pratiqué depuis le XVe siècle en Allemagne, et paraît être une version ancienne du poker, tant par ses règles très proches du poker actuel que par ses tactiques de jeu.

Au XVIIIe siècle, le poque est une adaptation française du jeu allemand qui présente d’intéressantes affinités avec le poker. La parenté étymologique du jeu français au poker ne saurait masquer le manque de sources historiques : aucun document, autres que les manuels de jeu du XVIIIe siècle, n’atteste que ce jeu fut pratiqué.

Le nom anglais du jeu paraît se rattacher au verbe to poke, « donner un petit coup », « tisonner » (d’où a poker, un tisonnier), de même étymologie que l’allemand pochen.

Le Poker au Liban

Le Libanais Freddy Deeb lors du "2007 World Series of Poker" - Crédits photo : wikipedia.com

Les Libanais sont des adeptes du Poker. Le jeu est très populaire chez les jeunes et encore plus chez les adultes.

Des milliers de Libanais se ruent au quotidien au Casino du Liban pour participer à des compétitions de poker ou préfèrent les “Amusement Centers” de leurs quartiers respectifs.

D’autres passent des heures à jouer au Poker sur Facebook.

Plusieurs Libanais ont remporté le championnat mondial de poker ainsi que d’autres prix internationaux dont : Freddy Deeb, Joe Awada, Sam Farha, Joe Hachem et Chris Karagulleyan.

Share this!

Subscribe to our RSS feed. Tweet this! StumbleUpon Reddit Digg This! Bookmark on Delicious Share on Facebook

Commentaires

Leave a reply