Myriam Boulos expose à la Byblos Bank

La Byblos Bank a inauguré le 21 avril dernier Nightshift, une exposition photographique de Myriam Boulos, lauréate du Byblos Bank Award pour la photographie 2014, en présence d’un grand nombre d’invités, notamment des photographes de renom, des galeristes et des membres de la presse.

Myriam Boulos à la Byblos Bank.

L’exposition, dont le commissaire est BEIRUT ART FAIR (BAF), met en avant des photographies uniques dévoilant le monde nocturne des jeunes libanais à travers l’objectif de Myriam Boulos. La jeune photographe souligne par le biais de son exposition les visages sauvages, mystérieux, sombres mais innocents de cet univers.

Nada Tawil, Directrice du département de communication à la Byblos Bank, a expliqué : « La Byblos Bank croit fermement que le soutien à la photographie en tant qu’art à part entière et la création d’un marché autonome enrichissent la société dans son ensemble en instillant une cohésion culturelle ». Elle a ajouté : « La Banque a initié son programme de photographie en 2012, avec pour mission de placer les photographes émergents libanais au cœur du marché de la photographie. Ceci est atteint principalement par le biais de plusieurs activités ciblées dont l’organisation de leur première exposition solo et la mise en contact avec les acteurs clés sur le terrain ».

“Nightshift”

De son côté, Pascal Odille, Directeur artistique de BAF, a déclaré : « L’appareil photographique est depuis la fin du XIXe siècle l’un des outils incontournables, voire privilégiés pour prospecter le réel, procéder à une observation instantanée d’une société à un moment historique donné ». Il a ajouté : « Myriam Boulos à travers ses photographies nous fait découvrir ce monde noctambule d’une jeunesse à la recherche d’une nouvelle identité et d’un nouvel univers en permanente réinvention d’un présent toujours à venir ».

Commentant sa première exposition individuelle, Myriam Boulos a indiqué : « Les usines, les stations de train et les entrepôts sont devenus les lieux à la mode où les Libanais se donnent rendez-vous pour danser, écouter de la musique, faire la fête et vivre. Ces fêtes sont un monde à part ». Elle a poursuivi : « Je suis séduite par ce monde, je m’identifie à ces espaces beyrouthins. Cette attirance, néanmoins, est accompagnée d’une appréhension du monde externe. La photographie me donne la chance de m’incruster dans cet univers, choisir mes sujets et exprimer ma propre vision du monde. Je saisis un moment, une histoire ».

Myriam Boulos détient un diplôme en photographie de l’Académie Libanaise des Beaux Arts (ALBA). En 2014, elle était une des plus jeunes candidates à parvenir aux finales de la troisième édition du Byblos Bank Award pour la photographie. Saluée pour son talent remarquable par un jury d’envergure internationale, elle a fini par remporter le prix malgré une très rude concurrence. L’exposition constitue le fruit de nombreux mois de tutorat professionnel avec le photographe de renom Jack Dabaghian, membre du jury du Byblos Bank Award pour la photographie 2014 et avec BAF.

Share this!

Subscribe to our RSS feed. Tweet this! StumbleUpon Reddit Digg This! Bookmark on Delicious Share on Facebook

Commentaires

Leave a reply