Liban : les femmes renversent les tabous

BelleBeirut a le plaisir de partager avec vous ce reportage très interessant publié par Madame Figaro sur la revolution sexuelle au Liban.

Films, émissions de télévision, magazines, livres… au Liban, la révolution sexuelle est en marche

Affiche du dernier film de Nadine Labaki, "Et maintenant on va où?"

Une sexologue qui anime une émission en prime time, un magazine arabophone qui fête le corps, une réalisatrice émancipée… Dans leur beau pays encore prisonnier de ses contradictions, les Libanaises ont déclenché une révolution qui pourrait en inspirer d’autres.

Dans la vie de tous les jours, Sandrine Atallah est une élégante Libanaise francophone, diplômée de l’université parisienne René-Descartes et sexologue à Beyrouth. Une fois par semaine, le lundi soir, elle anime en prime time « Lazem Taref » – « Tu dois savoir » –, ou le nouveau talk-show qui décoiffe au pays du cèdre. L’émission enregistre d’incroyables records d’audience, du Liban à l’Arabie saoudite en passant par l’Irak (« Lazem Taref » étant accessible par Internet en dehors du territoire libanais).

Depuis son lancement, il y a un an, on y parle sans tabou d’orgasme, d’éjaculation précoce, de relations sexuelles pendant la grossesse, de positions favorisant le plaisir… Ce lundi-là, en un rapide contre-champ, la caméra zoome sur le public. Et sur Jad, jeune célibataire de 20 ans, le premier à saisir le micro pour témoigner. « J’ai comencé ma vie sexuelle à l’âge de 15 ans. Aujourd’hui, j’ai au moins deux rapports par mois », avance-t-il, au milieu du décor bleu et blanc de la chaîne libanaise LBC, une des principales télévisions du monde arabe.« Et tu fais ça où, sachant que tu habites chez tes parents ? » lui demande l’animatrice. « Oh, on se débrouille… », répond-il. Une telle liberté de ton est un pari audacieux dans cette région du monde voilée de conservatisme.

Par Delphine Minoui

Lire la suite sur : LeFigaro

Share this!

Subscribe to our RSS feed. Tweet this! StumbleUpon Reddit Digg This! Bookmark on Delicious Share on Facebook

Commentaires

Leave a reply