La peine de mort pour le meurtrier de Myriam el-Achkar

Fathi Jabr el-Salatine, le Syrien qui a assassiné en novembre 2011 la jeune libanaise Myriam el-Achkar à Sahel alma, au nord de Beyrouth, a été condamné à mort par la justice libanaise, a rapporté le quotidien libanais l’Orient le jour dans son édition de samedi.

Myriam el-Achkar a été assassinée en novembre 2011.

Myriam Achkar, 28 ans, avait été violée puis assassinée sauvagement par Fathi el-Salatine, qui travaillait comme guardien dans le couvent où elle se rendait pour la prière.

L’affaire avait provoqué un tollé au Liban, où la situation sécuritaire est instable à cause des tensions engendrées par la crise syrienne.

La décision de la justice libanaise n’a cependant pas fait l’unanimité auprès des bloggeurs, certains estimant que la peine de mort “n’est pas la solution” pour ce genre de crimes.

Lire aussi :

Le crime qui a bouleversé le Liban

Share this!

Subscribe to our RSS feed. Tweet this! StumbleUpon Reddit Digg This! Bookmark on Delicious Share on Facebook

Commentaires

Leave a reply