Jessica Ghawi, une Libanaise parmi les victimes de “la fusillade de Batman” aux Etats-Unis

Jessica Ghawi, une jeune blogueuse américaine d’origine libanaise, fait partie des 12 victimes de la fusillade survenue vendredi 21 juillet aux États-Unis dans un cinéma proche de Denver (Colorado), lors d’une première du nouveau film Batman.

Jessica Ghawi. – Photo via Twitter

La jeune libano-américaine voulait devenir journaliste sportive et était très active sur les réseaux sociaux.

“Le film ne commence que dans 20 minutes”, écrivait-elle dans son dernier tweet avant la fusillade.

James Holmes, un étudiant originaire du sud de la Californie, a ouvert le feu dans la nuit de jeudi à vendredi dans un cinéma bondé de la banlieue de Denver (ouest des États-Unis) lors d’une première du tout nouveau Batman (The Dark Knight Rises), tuant 12 personnes, dont Jessica Ghawi et en blessant 58 autres avant d’être interpellé par la police.

Ghawi avait échappé en juin dernier à une fusillade mortelle dans un centre commercial de Toronto, au Canada, selon la chaîne de télévision KENS-TV. Cette Texanne passionnée de hockey venait de s’installer dans le Colorado pour effectuer un stage au sein d’une association d’aide aux sportifs homosexuels, bisexuels et transgenres, selon le quotidien français Le Figaro.

Sur son blog, elle se disait chanceuse d’avoir échappé à la fusillade de Toronto.

“Un sentiment étrange m’a amenée à sortir et à éviter par chance qu’il m’arrive quelque chose. J’ai du mal à croire qu’un sentiment bizarre m’a sauvée d’une tuerie mortelle”.

Dans un entretien accordé à la chaîne de télévision ABC, Sandy Philipps, la mère de Jessica a raconté que sa fille était toujours “pleine d’énergie”.

“C’était le chaos automatique lorsqu’elle rentrait à la maison car elle était pleine d’énergie”.

Son frère, Jordan Ghawi, a appelé le monde entier à se souvenir des victimes de ce massacre et non pas du tueur.

Share this!

Subscribe to our RSS feed. Tweet this! StumbleUpon Reddit Digg This! Bookmark on Delicious Share on Facebook

Commentaires

Leave a reply