Quel lien entre l’autisme chez les enfants et l’obésité de la mère?

Une nouvelle étude américaine publiée cette semaine a révélé que les mères obèses ou diabétiques durant la grossesse ont plus de chance de donner naissance à un enfant autiste ou souffrant d’un handicap mental.

Photo via Irish Medical Times (imt.ie)

Les résultats de cette étude, parue dans la revue Pediatrics, “sont porteurs de sérieuses préoccupations en termes de santé publique”, soulignent les chercheurs.

Les auteurs de l’étude ont ainsi examiné 1.004 couples mère-enfant issus d’horizons socio-économiques les plus divers en Californie (ouest des Etats-Unis).

Environ la moitié des enfants du groupe étaient autistes, 172 étaient atteints de troubles du développement et 315 étaient considérés comme normaux.

Il est ainsi 67% plus probable qu’une mère obèse mette au monde un enfant autiste qu’une femme au poids considéré comme normal. Elle est aussi deux fois plus susceptible d’avoir un enfant atteint d’un trouble quelconque du développement qu’une mère au poids normal et qui ne souffre pas de diabète.

Selon l’étude, plus de 20% des mères ayant un enfant autiste ou atteint d’un retard de développement étaient obèses pendant la grossesse. Tandis que 14% des mères ayant eu des enfants normaux étaient obèses lors de la grossesse.

Retrouvez les résultats de cette étude, publiée en Anglais, en cliquant ici.

Share this!

Subscribe to our RSS feed. Tweet this! StumbleUpon Reddit Digg This! Bookmark on Delicious Share on Facebook

Commentaires

Leave a reply