Etude : une seule dose du vaccin contre le VPH pourrait être suffisante

Une nouvelle étude a montré qu’une seule dose du vaccin contre le virus du papillome humain (VPH), responsable de 70% des cancers du col de l’utérus, pourrait être suffisante pour produire une immunité durable.

Gardasil, un vaccin contre le VPH. Photo Jan Christian/ www.ambrotosphotography.com

D’après Dr Mahboobeh Safaeian, l’auteur de la recherche, “les niveaux d’anticorps pour les deux types du VPH 16 et 18 chez les femmes vaccinées avec une dose restaient stables quatre ans après la vaccination”.

Ces résultats rendraient donc inutiles l’administration de plusieurs doses pour produire une réponse immunitaire durable, explique Dr Safaeian chercheuse à l’Institut américain du cancer (NCI).

Cette étude est basée sur les résultats d’un essai clinique financé par le NCI pour tester l’efficacité du vaccin Cervarix du laboratoire britannique GlaxoSmithKline, chez des femmes au Costa Rica.

Environ 20% des participantes n’ont reçu, involontairement, qu’une dose du vaccin au lieu des trois recommandées, selon les auteurs de cette étude publiée lundi dans la revue américaine Cancer Prevention Research.

Lire aussi :

Téléphone portable : Trois conseils pour diminuer le risque de cancer

Prothèse du sein : pas de lien avec le cancer ?

A Propos de Nathalie Kalache

Nathalie Kalache est la chef des rubriques santé-beauté à BelleBeirut.com - Elle est docteur en pharmacie et détient une licence en Biochimie. Cliquez-ici pour la suivre sur Twitter.

Voir tous ses articles

Share this!

Subscribe to our RSS feed. Tweet this! StumbleUpon Reddit Digg This! Bookmark on Delicious Share on Facebook

Commentaires

Leave a reply