Étanchez votre soif d’accessoires avec l’ouverture de Fashion Forward

Obsédée par les accessoires ? Les amoureux de la mode auront une occasion exceptionnelle d’acheter une gamme d’accessoires originaux du Moyen Orient lors de l’ouverture de Fashion Forward (FFWD), qui aura lieu le mois prochain.

Bande annonce de Fashion Forward

Bijoux, chapeaux, sacs à main et foulards – tous conçus par des créateurs de la région – seront exposés au ‘Pop-Up Shop’ de FFWD. Ils mettront spécialement en lumière l’amour de la région pour l’individualité et le style.

Du 26 au 29 avril, lors de la première saison de FFWD, plus de dix créateurs du Moyen Orient présenteront une sélection de leurs propres pièces au ‘Pop-Up Shop’ de FFWD à la Madinat Jumeirah. Parmi ceux-ci se trouveront trois marques des Émirats : Bint Thani – turbans chics pour femmes que Khulood Thani propose en plusieurs couleurs et plusieurs matières; Sugar Vintage – T-shirts à imprimés marrants faits main, par Leila Al Marashi; et Tresors Sauvages – la collection de foulards ‘Éléphant’ par Amalie Beljafla et Soraya Alali.

“De nos jours, les accessoires représentent la partie la plus en évolution du paysage de la mode internationale, en termes de ventes et de nouveaux créateurs”, a déclaré Bong Guerrero, directeur général et de la création de FFWD. “Afin de répondre au potentiel international de pièces originales et bien-conçues, FFWD a soigneusement choisi une sélection variée de quelques-uns des meilleurs accessoires de la région.”

“Ce concept de ‘Pop-Up Shop’ permet à nos invités d’acheter un élément de FFWD. Bijoux, sacs, foulards et vêtements magnifiques mettent en avant la créativité de ces créateurs régionaux, tout en augmentant considérablement les bénéfices du secteur global de vente en détails du Moyen Orient”, a-t-il ajouté.
En plus de Bint Thani, Sugar Vintage et Tresors Sauvages, les créateurs suivants prendront part à l’ouverture du ‘Pop-Up Shop’ de FFWD :

Aila

une marque de sacs synonyme de féminité, glamour et raffinement. Utilisant des matières et des modèles originaux, Amal Khourshid (créatrice d’origine palestinienne venant du Koweït) réalise sacs et pochettes en cuir et peau de serpent de haute-qualité, ainsi que d’autres articles en cuir.

Bil Arabi

ligne de joaillerie de Nadine Kanso (artiste et créatrice libanaise) qui comprend bagues, boucles d’oreilles, bracelets, pendentifs et boutons de manchette. Elle fait appel à la beauté inhérente, la calligraphie et le lyrisme de l’alphabet arabe. Avec de l’or jaune, blanc et rose, ainsi que des pierres précieuses et semi-précieuses étincelantes, Kanso actualise les lettres traditionnelles, en créant un nouveau langage visuel contemporain grâce à son super coup de main.

CeeCode

la ligne de sacs à main de Cynthia Pennikian (jeune créatrice libanaise) est iconique et individuelle. Cynthia utilise des dessins de plaques d’immatriculation d’inspiration régionale sur le plus raffiné des cuir, afin de créer des pochettes typiques et séduisantes. CeeCode représente la personnalité, l’attitude et le style de chaque femme. La marque propose des accessoires contemporains, marrants, tendances, joyeux et élégants.

D Jewellery

la ligne de joaillerie de Dalia Hamdallah, qui consiste en une variété de bagues de fiançailles, de bracelets (souples ou rigides), de boutons de manchette, de colliers (sautoirs ou tours de cou), ainsi que de longs pendentifs, qui forment tous des pièces uniques. La collection entière est faite de pierres et de matériaux soigneusement sélectionnés au marché d’argent du Caire. Elle y achète chacun des fils et chacune des pierres utilisés dans ses conceptions.

DAS

la gamme se compose principalement de bagues, puisque Sevag Dilsizian (le créateur) pense que les gens ont l’habitude de s’exprimer par leurs bagues, plus que par n’importe quel autre bijou. Sevag veut s’éloigner de l’idée de l’unicité de la joaillerie comme accessoire de luxe. Il veut également faire de chaque bague une oeuvre d’art expressive.

Mar Mar

Marwa Kharsa a conçu une ligne de joaillerie marrante et impertinente qui juxtapose des motifs durs et avant-gardistes comme des têtes de mort ou des clous, tout en ajoutant des étoiles délicates et girly, ainsi que des coeurs. Des conceptions audacieuses et saisissantes de couleurs et de pierres précieuses éclatantes, serties d’or 18 carats, qui donnent à Mar Mar son confort et son rock’n roll. Une ligne de joaillerie moderne, tendance et marrante.

Mina Me

le label de Yasmine Pharaon combine un amour des couleurs éclatantes, fraîches et frappantes, avec une conviction sincère que les charms porte-bonheur peuvent aller loin. Les conceptions de Yasmine offre à leurs porteurs une chance d’exprimer leur côté le plus heureux en termes de mode. La main de Fatma et les éléphants – tous deux considérés comme apport de bonne fortune – sont deux motifs qui dominent ses conceptions.

MOK

les pièces subtiles mais à la mode de Moe Khadra (créateur libanais) lui ont rapidement taillé une réputation dans la joaillerie pour hommes. La collection s’est étendue de boutons de manchette à joaillerie, puisque Khadra utilise un mélange autour de colliers en béton, en argent ou des textures en or et diamants.

Poupee Couture

Roula Ghalayini, créatrice libanaise, classée #14 dans le top 100 des créateurs de sacs à main par Vogue, crée des pièces avec des formes géométriques extérieures fortes juxtaposées à des couleurs lumineuses et brillantes émanant du dessous. Toutes ses conceptions ont un élément de couleur que l’on voit en partie à travers des matériaux superposés ou à travers un métal troué en forme d’arabesque qui est sa caractéristique.

Satish

Roula Dfouni, créatrice de joaillerie contemporaine qui crée une collection raffinée faite main, faite d’argent oxydé noir et blanc avec une touche de gemmes naturelles, brutes et colorées. Ses conceptions en argent sont superposées et attachées afin de les coller ensemble mais de ne pas les entremêler complètement. L’effet naturel et brut donne à chaque pièce sa rudesse. Les origines géométriques des formes sont claires dans leur silhouette mais leur simplicité est transformé par un gemme, qui donne à chaque pièce une personnalité distincte.

En plus de son ‘Pop-Up Shop’, l’ouverture de FFWD présentera quatre jours de défilés de mode, ainsi qu’un programme complet d’ateliers, de débats et d’événements afin d’élever la discussion autour de la mode au Moyen Orient. FFWD a pour objectif de devenir un mouvement de mode définitif et bi-annuel dans la région, qui permet une croissance progressive pour les créateurs, le secteur de vente en détails, ainsi que l’industrie comme un tout.

Click here to read this article in English

Share this!

Subscribe to our RSS feed. Tweet this! StumbleUpon Reddit Digg This! Bookmark on Delicious Share on Facebook

Commentaires

Leave a reply