Sexe oral: pour ou contre?

De nos jours, le sexe oral est devenu une pratique très courante dans la vie sexuelle d’un couple. Cependant, cette méthode de satisfaction mutuelle ne fait pas l’unanimité.

Le sexe oral est une pratique très répandue, de nos jours.

«Le sexe oral est une de mes étapes préférées. C’est très intime et ça nous rapproche l’un de l’autre», raconte Maha, 30 ans, infirmière. «Après une longue journée de travail, c’est une bonne façon de se décontracter», blague-t-elle.

Cette pratique sexuelle est de plus en plus répandue au Liban. Les adolescents la considèrent une alternative à l’acte sexuel lui-même, surtout les jeunes filles qui ne désirent pas perdre leur virginité à cet âge.

La plupart des statistiques montrent qu’une grande partie des hommes trouvent que cette pratique est essentielle lors d’un rapport sexuel. «La fellation est un préliminaire sexuel très excitant pour l’homme. Malheureusement les films adultes l’ont banalisé et l’ont rendu très vulgaire», explique Dr. Chawki Estephan, sexologue basé en Hollande, lors d’un entretien avec Bellebeirut.

«Pour beaucoup d’hommes, il n’y a rien de faux si leur partenaire avale leur sperme. C’est une activité systématique pour eux», ajoute-t-il.

Parallèlement, le cunnilingus est un acte moins répandu mais aussi satisfaisant pour la femme. «Beaucoup de facteurs entrent un jeu, surtout en ce qui concerne le cunnilingus. La femme est normalement beaucoup plus exigeante en terme d’hygiène. Beaucoup d’entre elles n’accepteraient pas de pratiquer la fellation ou de recevoir un cunnilingus si les pratiques ne sont pas précédées d’un bain», indique Dr Estephan.

Le cunnilingus est cependant bien plus compliqué que la fellation. Cette dernière consiste à stimuler le pénis avec la bouche, la lèvre et la langue en évitant d’utiliser les dents, bien évidemment. Alors que le cunnilingus consiste à stimuler les différentes parties de la vulve à l’aide de la langue en utilisant une technique qui varie d’une femme à l’autre. «Ce qui donne du plaisir à une femme n’est pas nécessairement applicable à une autre», relate Dr Estephan.

Selon lui, rares sont les hommes qui savent comment donner du plaisir avec leur langue. «C’est un don», blague le sexologue.

Face à ce défi, beaucoup d’hommes préfèrent passer à l’acte ou recevoir une fellation sans faire de même. Une mauvaise décision dans la plupart des cas !

A Propos de Nathalie Kalache

Nathalie Kalache est la chef des rubriques santé-beauté à BelleBeirut.com - Elle est docteur en pharmacie et détient une licence en Biochimie. Cliquez-ici pour la suivre sur Twitter.

Voir tous ses articles

Share this!

Subscribe to our RSS feed. Tweet this! StumbleUpon Reddit Digg This! Bookmark on Delicious Share on Facebook

Commentaires

Leave a reply