Les hommes accros aux pornos moins performants au lit

Aujourd’hui, pour expliquer une panne sexuelle, les hommes ont recours au stress, à la fatigue ou à la peur de ne pas être à la hauteur. Demain, ils pourraient invoquer la surexposition aux films X !

Photo Jaran Gjerland Stenstad Soldatnytt

A force de visionner des pornos, « le sexe masculin serait désensibilisé », indique une étude parue dans « Psychology Today ». En cause ? Internet. Les images et les vidéos érotiques ont toujours été présentes, mais aujourd´hui avec le web, les utilisateurs peuvent forcer la libération de la dopamine en regardant du X sur plusieurs fenêtres en même temps, gratuitement et 24 heures sur 24. Or, c’est cette sur-stimulation de la dopamine, hormone du désir, qui réduirait significativement la libido.

A force de visionner des scènes pornographiques, le cerveau se retrouverait dans l´incapacité de répondre à ces signaux. Chez certains consommateurs, la sollicitation de la dopamine serait telle qu´ils ne parviendraient plus à être en état d´érection sans regarder de vidéos pornographiques plus extrêmes de jour en jour. Et les premières victimes sont, en tout logique, les jeunes hommes qui, « à vingt ans, considèrent l´impuissance comme étant normale ». Vraiment ?

Lire aussi :

Dysfonctionnement érectile : Seul un homme sur quatre se soigne

A Propos de Nathalie Kalache

Nathalie Kalache est la chef des rubriques santé-beauté à BelleBeirut.com - Elle est docteur en pharmacie et détient une licence en Biochimie. Cliquez-ici pour la suivre sur Twitter.

Voir tous ses articles

Share this!

Subscribe to our RSS feed. Tweet this! StumbleUpon Reddit Digg This! Bookmark on Delicious Share on Facebook

Commentaires

Leave a reply