Je t’aime de toute ma tête!

Qui de nous n’a jamais eu un coup de foudre ? Qui de nous n’est pas déjà tombée amoureuse dès le premier regard ? Mais s’agit-il vraiment d’amour ?
En effet, lorsqu’il s’agit d’attraction instantanée, c’est votre cerveau et non pas votre cœur qui est concerné. De nombreuses études ont d’ailleurs démontré le rôle du système nerveux dans des situations sentimentales. BelleBeirut vous explique scientifiquement et étape par étape, l’amour:

0 à 5 secondes

Vous repérez un bel inconnu et, avant de pouvoir lui dire bonjour, votre cerveau a déjà assimilé sa voix, son visage et ses phéromones (plus ses phéromones sont différentes des vôtres et plus vous êtes attirées a lui).
Votre cerveau va sécréter de la dopamine, une hormone responsable du sentiment d’exaltation. La dopamine est aussi la molécule du plaisir. (On la retrouve dans beaucoup de médicaments d’où le sentiment de dépendance)
En même temps, les zones de votre esprit qui gèrent les émotions négatives sont supprimées, un avantage pour votre partenaire potentiel, puisque cela permet à ses mauvaises habitudes de passer pratiquement inaperçues.

Si vous êtes en ovulation, vous pouvez être attirée par des traits plus masculins comme une mâchoire ciselée ou une voix profonde. Si vous avez vos règles, un gars avec des caractéristiques plus douces, plus féminines vous attirera.

Si vous avez vos règles, un gars avec des caractéristiques plus douces, plus féminines vous attirera.

5 minutes après

Le cerveau émet des signaux vers les glandes surrénales pour pomper l’adrénaline. L’adrénaline a pour effet d’augmenter vos battements de cœur et de vous faire suer.
Pendant ce temps, votre corps est occupé à produire aussi la testostérone, l’hormone mâle souvent associée à l’agressivité et la prise de risque. Après tout, il est difficile de flirter quand vous vous sentez timide.

10 minutes après

Pendant que vous êtes évanoui du puissant cocktail d’adrénaline, la dopamine et testostérone, votre cerveau invite l’hypophyse à produire l’ocytocine, joliment surnommée “molécule de câlinage” ou encore « hormone de la confiance et de l’amour.
Des études de laboratoire suggèrent qu’elle pourrait aussi être un facteur dans les sentiments de fidélité.

Quelques mois plus tard

Si vous êtes vraiment frappée et toujours sous le charme, votre cerveau va augmenter sa production de facteur de croissance, une protéine qui peut augmenter la capacité mentale. (Malheureusement, il semblerait que cette production retourne à la normale après une année d’engagement.)

Une nouvelle passion pourrait également déclencher la production de l’hormone de stress : le cortisol. Mais contrairement au cortisol qui vient avec le stress plus chronique, cette version de courte durée vous fait sentir bien dans votre peau et peut également augmenter votre excitation.

Alors, la prochaine fois que vous attrapez la maladie d’amour, vous saurez exactement ce qui se passe dans votre tête.

Nathalie Kalache

A Propos de Nathalie Kalache

Nathalie Kalache est la chef des rubriques santé-beauté à BelleBeirut.com - Elle est docteur en pharmacie et détient une licence en Biochimie. Cliquez-ici pour la suivre sur Twitter.

Voir tous ses articles

Share this!

Subscribe to our RSS feed. Tweet this! StumbleUpon Reddit Digg This! Bookmark on Delicious Share on Facebook

Commentaires

Leave a reply