Le Libanais Elie dagher reçoit la Palme d’or des courts métrages à Cannes

Le film Waves’98 du metteur en scène libanais Elie Dagher a reçu dimanche la Palme d’or des courts métrages du Festival de Cannes, a annoncé le ministre libanais du Tourisme Michel Pharaon.

Waves ’98

“Pour la première fois dans l’histoire du Liban, un metteur en scène a reçu une Palme d’or à Cannes”, a affirmé M. Pharaon lors d’un entretien avec la chaîne de télévision MTV.

Intitulé Waves’98, le film d’animation en arabe de 15 minutes raconte les petites aventures de Omar, dans une banlieue isolée de Beyrouth.

La bande annonce du film

“Immergé dans un monde familier mais étranger à sa réalité, il se retrouve en lutte pour sauvegarder ses attaches”, indique le synopsis du film.

Neuf courts métrages étaient en lice dans cette compétition arbitré par un jury dédié.

Elie Dagher n’est pas le seul Libanais qui a présenté un film d’animation à Cannes cette année. En effet, le producteur franco-libanais Dimitri Rassam a présenté, hors compétition, son dernier film : Le Petit Prince.

Share this!

Subscribe to our RSS feed. Tweet this! StumbleUpon Reddit Digg This! Bookmark on Delicious Share on Facebook

Commentaires

Leave a reply