Masaha ou l’art du vert

Maroun Abou Kheir et Samah Dagher, les créateurs de Masaha, sont des floristes hors du commun. Plongez avec nous au coeur d’un savoir-faire unique au monde.

Un talent, une vision. Photo via Facebook

Plantes, fleurs, branches, feuilles… Masaha redonne la vie grâce aux mains de la nature. Cette nature imprégnée si profondément dans tout ce que Maroun About Kheir et Samah Dagher entreprennent. Le travail unique de ces deux artistes du vert est reconnaissable partout, ils créént un univers rempli d’odeurs et de couleurs où qu’ils soient.

Des créations uniques. Photo via Facebook

Après un passage dans l’univers de la psychologie et de la philosophie, les deux artistes se sont naturellement orientés vers une passion innée. Une curiosité alimentée par leur propre créativité. L’univers des fleurs !

Un univers de fleurs et de couleurs.

Amoureux de la nature, ils ont fait des études dans l’art floral avant de décider, en 2003, de rentrer au Liban et de concrétiser leur passion. Loin d’être romantique à l’excès ou rétrograde, l’univers de ces fleuristes donne lieu à un décor singulier, à leur image.

Le cycle de la nature.

Le secret du succès de Masaha repose sans aucun doute dans un savoir-faire poétique. Il y a de la poésie dans ce que Samah et Maroun créént. En associant la fleur aux mots, à l’art, ces deux artistes mélangent l’hiver au printemps, et l’automne à l’été.

Lire aussi : You won’t believe what these stunning pieces of jewelry are made of!

Leur travail est intemporel, immortel et c’est pour cela qu’ils sont en train de changer le métier de floriste au Liban, à leur façon.

Pour en savoir plus

Masaha.me
Page Facebook
☼ Tel: 04 – 401 495
E-mail

A Propos de Elie Wehbé

Elie Wehbé est le rédacteur en chef de BelleBeirut.com. Il est diplômé en Sciences politiques et en Journalisme. Cliquez-ici pour le suivre sur Twitter ou ici pour le rejoindre sur Facebook.

Voir tous ses articles

Share this!

Subscribe to our RSS feed. Tweet this! StumbleUpon Reddit Digg This! Bookmark on Delicious Share on Facebook

Commentaires

Leave a reply