Recette : le fameux maamoul

Au Liban, les fêtes de Pâques sont attendues avec impatience non seulement pour le chocolat, mais également pour un délice unique au pays du Cèdre : le maamoul. BelleBeirut vous propose de découvrir la recette spéciale !

Photo par “fugzu” via Flickr

Consignes :

Pour : 50 maamouls
Preparation : 1 heure
Repos : 2 heures

Préparation :

1. Préparez la pâte : mélanger la semoule, le beurre fondu, l’eau de fleur d’oranger et l’eau de rose. Ajoutez 1 tasse à café d’eau chaude, puis laissez reposer 2 heures minimum, voire toute la nuit, recouvert d’un torchon propre.

2. Au bout de ce temps, ajoutez 1/2 tasse d’eau de fleur d’oranger à la pâte et pétrissez jusqu’à ce que la pâte ne colle plus aux doigts.

3. Pendant le repos de la pâte, préparez la farce : versez dans une terrine le fruit sec choisi mondé et réduit en poudre ajoutez le sucre et l’eau de rose.

4. Préchauffez le four à 200°C.

5. Façonnez des petites boulettes de pâte de la grosseur d’une noix, aplatissez les dans la paume de vos mains farcissez-les avec 1 cuillère à café de farce, rabattez la pâte sur la farce, roulez entre vos mains pour reformer une boulette.

6. Rangez les maamouls sur une plaque à four recouverte de papier cuisson et faites cuire à four préchauffée à 200°C environ 20 minutes. Les gâteaux doivent rester presque blancs, à peine rosés dessous.

7. Laissez-les refroidir, puis saupoudrez-les d’un nuage de sucre glace.

Ingrédients :

- 500 g de semoule fine
- 200 g de beurre
- 1 tasse à café (pas à thé!!) d’eau de fleur d’oranger
- 1 tasse à café d’eau de rose
- 1 tasse à café d’eau chaude + 1/2 tasse à café d’eau de fleur d’oranger

Farce :

- 200 g d’amandes ou de noix ou de pistaches mondées réduites en poudre
- 1/2 verre à eau de sucre (un verre normale)
- 1 cuillère à soupe d’eau de rose
- Sucre glacé pour le décor

Se conservent dans une boîte métallique facilement une semaine.


Share this!

Subscribe to our RSS feed. Tweet this! StumbleUpon Reddit Digg This! Bookmark on Delicious Share on Facebook

Commentaires

Leave a reply